• Pour continuer cette soirée, un concert où deux générations d’artistes s’emparent de l’héritage musical de la Réunion pour porter une parole vivante.

    La première partie sera l’occasion de découvrir le trio d’Ann O’aro, une jeune femme qui se saisit de la culture traditionnelle pour porter une parole forte. La puissance et l’émotion de son chant font résonner les textes en créole à l’oreille de tous, même lorsque l’on ne comprend pas toutes les paroles.

    Ensuite, Danyèl Waro, l’une des figures emblématiques du renouveau du Maloya depuis les années 60, nous plongera avec cinq musiciens dans un concert où l’émotion blues se mêle à l’explosion de rythmes et à la chaleur des chants créoles.

  • La presse en parle
  • ANN O'ARO

    « Tout vient du corps chez cette chanteuse réunionnaise. Une œuvre en créole dont les mots, viscéraux, racontent ses blessures et claquent comme son phrasé.» Télérama

    « On n'oublie pas la première fois qu'on entend la voix d'Ann O'Aro. Comme une douleur profonde qui surgit de loin, enfouie, et pourtant vous êtes tout à fait dans l’instant présent. » France Inter - Matthieu Conquet

    « Le verbe tranche, sans peur d’affronter les tabous, la tension monte, sans avoir à trop hausser le ton. La puissance des mots suffit, exhortée par le roulement des percussions. L’instant d’après, c’est le vent doux-amer de flûte et trompette qui porte ses paroles d’un destin mis à nu, celui d’un corps conquis, mais une âme désormais bel et bien debout. Celle d’Ann O’aro dont les singulières complaintes résonnent dans le chaos d’un monde qui ne peut plus se taire d’avoir tant souffert ou fait souffrir.» Libération

    « Son chant doux-amer, sa prosodie désarticulée qui, soudain, semble se restaurer et résoudre une équation mystérieuse, un tambour qui palpite à la manière d’un cœur battant et qui conte le parcours de notre combattante… […] Ses mots étreignent nos entrailles. »  L’Humanité

     

    DANYEL WARO

    « On n’imagine pas le rayonnement qui va émaner de ce chanteur dès la première syllabe prononcée. Sa voix de tête provoque les premiers frissons, les saccades des percussions lancent les premières danses. En un jeu hypnotique et sensuel, les chœurs et les rythmes répondent aux phrases scandées par ce poète extatique de la Batarcité, cet éloge du métissage. » Le Monde

    « Une musique créole, où de souples polyrythmies africaines et des voix qui semblent venir des anciens terroirs de France se fondent pour affirmer, avec une ferme douceur, l’indomptable exigence de liberté et de dignité du peuple réunionnais. Splendide. » Le Nouvel Observateur

    « L’expression suprêmement vivante d’un art plein et précis où rien pourtant ne pèse, rien n’est statique, où chaque élan de rage a la légèreté cinglante d’un jet de flèches, où chaque montée de nostalgie pleure comme la tendre promesse d’un orage. » Les Inrocks

    « Danyèl Waro cultive une rugosité réjouissante. Il sait aussi se montrer d’une tendresse inouïe.» l’Express

     

  • Distribution
  • Ann O'aro Trio
    Voix  Percussions : Ann O'aro
    Voix Trombonne : Teddy Doris
    Voix Percussions : Bino Hoareau

     

    Danyel Waro 
    Voix Percussions : Danyèl Waro
    Voix Percussions : Stéphane Gaze
    Voix Percussions : Mickael Talpot
    Voix Percussions : Bino Hoareau

     

     

  • Coproduction et soutien
  • Production : RUN Productions

  • Mentions légales
  • Production : RUN Productions

x