• Où sont passées les larmes ? Pourquoi disparaissent-elles progressivement du monde moderne ? Celle qui parle sur scène a trente-cinq ans mais pourrait en avoir mille. Elle fait partie de ces gens qui traversent le monde en invisibles. Elle médite chaque jour sur ce qui reste et ce qu’on oublie.

    De la disparition des larmes dresse le portrait d’une femme ordinaire qui perd durablement la faculté de pleurer à la suite d’une rupture amoureuse. Léna Paugam bouillonne d’émotions trop longtemps contenues et emporte dans un flot musical puissant et poétique le récit de l’autrice Milène Tournier. Après Hedda, présenté en 2018 au Quai des rêves, ce spectacle clôt un cycle que la compagnie Alexandre a dédié aux passions amoureuses des femmes modernes.

     

    POUR ALLER PLUS LOIN : Des ateliers théâtraux seront proposés avec Léna Paugam au cours de la saison.

  • La presse en parle
  • " La pièce est interprétée et mise en scène par la rennaise Lena Paugam, seule en scène, tour à tour Hedda, le mari violent et la narratrice, juste et émouvante."  Ouest France à propos d’un précédent spectacle, Hedda

  • Distribution
  • Texte : Milène Tournier

    Conception et interprétation : Lena Paugam

    Création sonore : Lucas Lelièvre

    Création lumières : Jennifer Montesantos

  • Coproduction et soutien
  • La création du spectacle a eu lieu le 29 juin 2021

    à La Ville Robert - espace culturel de Pordic (22) 

    PRODUCTION : Compagnie Alexandre

    COPRODUCTION :  Théâtre du Champ-au-Roy (Guingamp),

    La Ville Robert (Pordic),

    Le Quai des Rêves (Lamballe)

    et Le Pont des Arts (Cesson-Sévigné)

  • Mentions légales
  • La création du spectacle a eu lieu le 29 juin 2021

    à La Ville Robert - espace culturel de Pordic (22) 

    PRODUCTION : Compagnie Alexandre

    COPRODUCTION :  Théâtre du Champ-au-Roy (Guingamp),

    La Ville Robert (Pordic),

    Le Quai des Rêves (Lamballe)

    et Le Pont des Arts (Cesson-Sévigné)

x