• Entrez dans la danse ! Entre sérénades, transes électriques et chants joyeux, les six musiciens nous entraînent corps et âme dans un bal napolitain volcanique qui célèbre l’amour et la liberté.

    Lalala Napoli revisite et réinvente la musique napolitaine et la tarentelle à travers le Naples fantasmé de François Castiello, chanteur et accordéoniste de Bratsch. Les six musiciens explorent librement l’imaginaire des chansons napolitaines, réveillent la sérénade et insufflent un air nouveau à la tarentelle en y mêlant électricité, influences d’Europe Centrale et d’ailleurs, dans un cocktail diaboliquement entraînant.

  • La presse en parle
  • « A la croisée des Balkans et de l’Italie du Sud, l’accordéoniste François Castiello embarque sa troupe dans un tourbillon punk secoué de rires de clarinette, de stridences de violon, de sifflets de flûte, de détonations de pétards et de chœurs jetés à la lune » Les Inrocks

    « Lalala Napoli recrée ces dédales bruissant de vie gaie et dure, de refrains languissants, de trilles de flûte et de nostalgies d’accordéon, et il le fait à sa manière, picaresque, rugueuse, viscérale. Tout cela sent le vécu et déborde du studio pour s’étaler au grand soleil, sans joliesses, dans le trop-plein d’un cœur immense. » Les Inrocks à propos de leur album Disperato

    « Sur le Vésuve en éruption, les chants de Lalala Napoli. François Castiello revient sur le répertoire des classiques napolitains, y ajoutant ses mots et sa musique, le poing levé vers le ciel. » France culture à propos de leur album Disperato

    « Lalala Napoli revisite, réinvente, réveille la musique napolitaine. Lalala Napoli, avec énergie et générosité, entraîne le public dans un voyage joyeux, à la découverte des ruelles de Naples qui attirent, intriguent, font un peu peur, alors que c’est là que tout commence. » Ouest France

    « La musique de Lalala Napoli invite à danser : les instrumentaux sont longs pour laisser le temps au public de lâcher prise. Guitare électrique, batterie, flûte, contrebasse, accordéons, violon et voix, se mêlent pour accentuer la transe de la tarentelle. » Ouest France

  • Distribution
  • Chant, accordéon : François Castiello
    Accordéon : Julien Cretin
    Flûte, guitare : Thomas Garnier
    Violon : Nicolas Lopez
    Contrebasse : Maxime Oudry
    Batterie : François Vinoche
    Son : Orian Arrachart
    Lumière : Guillaume Tarnaud

  • Coproduction et soutien
  • Production et booking : LA CURIEUSE / Christine Carraz

  • Mentions légales
  • Production et booking : LA CURIEUSE / Christine Carraz

x